fbpx

Nos vêtements sont-ils vraiment Made in France ?

Temps de lecture : 5 minutes

Vous avez déjà tous vu des étiquettes avec écrit “Fabriqué en France”, “Conçu en France”, ou encore, “Designé en France” et bien d’autres. Tellement d’appellations possibles qu’il y a de quoi s’y perdre, et à juste titre ! Il n’est pas rare de voir certaines marques jouer sur les mots pour attirer les consommateurs de bonne foi qui souhaitent porter des vêtements fabriqués en France. Il est donc naturel de se demander si nous pouvons vraiment avoir confiance en ces appellations. Que signifient-elles ? Et qu’en est-il de Triloop ? Voici une partie des questions auxquelles nous allons essayer de répondre dans cet article.

 

 

Comment savoir si un produit est vraiment fait en France ?

 

fabriqué en France

 

Vous imaginez bien qu’il faut plus qu’une simple étiquette bleue, blanc, rouge pour justifier l’origine d’un produit. C’est une des raisons pour laquelle les labels existent. Leur objectif est d’apporter une certaine garantie quant à l’origine et la qualité du produit. Ils peuvent être plus ou moins stricts et imités par des appellations proches mais qui ne sont en aucun cas des labels. Pour connaître les garanties apportées par ces appellations et pour savoir si la mention que vous voyez est bien certifiée, il faut connaître les labels et comprendre leur fonctionnement. Rassurez-vous il n’y a rien de sorcier, nous sommes justement là pour vous aiguiller avec cet article ! In fine, l’objectif est que, lorsque vous achetez un vêtement, vous soyez capable de savoir :

 

   • Si l’appellation mentionnée est un label ou non

   • Dans le cas où il s’agit bien d’un label, ce qu’il signifie vraiment

 

 

Qu’est ce qu’un Label ?

 

Il s’agit d’une marque délivrée par un organisme pour garantir la qualité et l’origine d’un produit destiné à la vente. Vous l’aurez compris, il n’est théoriquement pas possible d’écrire “Made in France” sur un produit comme bon nous semble. Il s’agit d’une certification. Cela signifie que son utilisation est contrôlée : elle ne peut être délivrée uniquement par des organismes habilités. Ces derniers diffèrent d’un label à un autre. Il faut savoir qu’en France, un professionnel qui fabrique un produit en France n’est pas obligé de faire apparaître la mention “Made in France” sur son produit (sauf pour certains produits alimentaires). En revanche, un professionnel qui décide de mentionner cette appellation doit pouvoir le justifier. Dans le cas contraire, il s’expose à de potentielles sanctions. 

 

Comme vous pouvez le voir, les labels ont pour but de réduire les fraudes relatives aux origines des produits pour assurer une réelle garantie aux consommateurs. Néanmoins, tous les labels ne garantissent pas le même degré de Made in France. Les conditions sont plus ou moins exigeants d’un label à un autre. Ainsi, pour connaître vraiment l’origine du produit, il est important de comprendre les critères sur lesquels se basent ces labels. L’un de ces critères est le prix de revient unitaire du produit. Vous ne savez pas ce que c’est ? En voici une brève explication.

 

Le prix de revient est la somme des coûts liés au produit, comme le coût de production, le coût d’achat, ou encore les frais administratifs. Le prix de revient unitaire est donc le prix de revient divisé par la quantité de produit alors obtenue. En bref, il s’agit du coût réel d’une unité de produit, c’est-à-dire en prenant en compte tous les frais indirects.

 

Regardons maintenant précisément la différence entre les faux et les vrais labels, puis entre les labels eux-mêmes.

 

 

 

Labels, appellations, faux-labels, … quelles différences ?

 

 

1- L’appellation “Made in France”

 

appellation made in france

 

Commençons par la mention sans doute la plus connue : “Made in France” (ou “Fabriqué en France”). Il est important de comprendre que cette dernière n’est pas un label. Il s’agit d’une appellation contrôlée puisque celle-ci ne peut être affichée que si “la dernière transformation substantielle du produit a été réalisée en France”. En d’autres termes, il suffit que la dernière mise en œuvre principale soit réalisée en France. Cela signifie qu’un produit pour lequel l’ensemble des composants viennent des quatres coins du monde mais dont l’assemblage final se fait en France peut recevoir l’appellation “Fabriqué en France”. Cette mention, qui ne peut être autorisée que par le service des douanes, est gratuite. C’est notamment pour cela qu’il ne s’agit pas d’un label. Pour être précis, il s’agit d’une mention douanière européenne. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’un produit “Made in France” peut parfois l’être plus ou moins. 

 

 

2 – Le label Origine France Garantie

 

label origine france garantie

 

Face à ce constat de souplesse d’attribution de l’appellation “Fabriqué en France”, le label “Origine France Garantie” a été lancé courant décembre 2011 par l’association ProFrance. Celui-ci avait donc pour but de durcir les modalités du Made in France en imposant des conditions plus contraignantes et ainsi être plus fiable pour le consommateur. Pour l’obtenir, il faut en bref que :

 

   • le produit prenne ses caractéristiques essentielles en France

   • au moins 50% du prix de revient unitaire du produit soit acquis en France

 

 

Pour plus de détails, le cahier des charges très précis des conditions d’attribution est disponible sur le site ProFrance. Ce label, qui offre alors une vraie garantie au consommateur, a un coût. L’entreprise qui souhaite le faire apparaître sur son produit, si celui-ci vérifie le cahier des charges, doit payer. Le coût de ce label dépend notamment du produit et du chiffre d’affaires de l’entreprise.

 

Le tableau ci-dessous permet d’illustrer la différence qu’il peut y avoir entre deux produits “Made in France” ainsi que la fiabilité du label “Origine France Garantie”. Ce tableau s’appuie sur l’exemple de la fabrication d’un tee-shirt standard.

 

différence origine france garantie et fabriqué en france

 

 

3- Et les “faux labels” alors ?

 

attention aux faux labels made in france

 

Bonne question ! “Conçu en France”, “Designé en France” ou encore “Élaboré en France” sont des exemples de “faux labels”. Aucun organisme extérieur n’est dédié au contrôle des ces appellations. Pour cause, ces mentions auto-proclamées ne répondent à aucun critère. Ils n’offrent donc aucune véritable garantie quant à l’origine du produit. Pour les éviter, à moins d’apprendre la liste des labels officiels par cœur, le plus simple reste encore de taper l’appellation dans votre moteur de recherche préféré. Vous pouvez également vous rendre sur le site de l’entreprise qui vend le produit, si celle-ci en possède un, pour regarder si elle communique l’origine exacte de ses produits.

 

Pour ce qui est du textile, il faut savoir qu’il existe d’autres labels officiels plus ou moins restrictifs. “Entreprise du Patrimoine Vivant”, “France terre Textile”, ou encore “Nord terre Textile”, en sont des exemples.

 

les autres labels du textile

 

L’objectif n’est pas de vous faire un détail de chacun de ces labels, ni une liste exhaustive de tous ceux qui existent : vous pourrez trouver tout cela sur internet très facilement. L’idée est en revanche de vous avertir sur ce que prouve (ou cache) ces mentions pour ainsi avoir une vision objective et un certain recul quant à l’origine des produits.

 

 

Et pour Triloop, c’est du Made in France ?

 

 

 

Triloop s’inscrit dans le domaine du textile écoresponsable. Notre but est de permettre au plus grand nombre de pouvoir consommer mieux. Dans cette démarche, nous souhaitons proposer des prix compétitifs de nos produits. Bien que le label “Origine France Garantie” apporte une fiabilité en termes d’origine et de qualité, le coût du label nous obligerait : 

 

   • soit à réduire nos marges et donc à potentiellement vendre à perte

   • soit à augmenter nos prix et perdre en compétitivité vis-à-vis des autres marques sur le marché 

 

Tout ça pour dire qu’il faut garder à l’esprit que certaines marques locales peuvent être plus “Made in France” que d’autres sans pour autant avoir un label qui l’atteste. C’est notamment pour pallier ce genre d’ambiguïté que nous adoptons envers vous une transparence totale. Nous communiquons régulièrement sur nos procédés et nos prix pour vous permettre d’apprécier la qualité de nos produits et d’en connaître l’origine précise

 

La réalité sur le Made in France au sein de la population est aujourd’hui positive et continue de s’améliorer. Selon le site economie.gouv.fr, 75% des gens sont prêts à payer plus cher pour avoir un produit fabriqué en France et 87% estiment contribuer au respect de l’environnement grâce à cela. Vous comprendrez que de tels chiffres nous encouragent et nous poussent encore plus dans notre démarche. À noter que nous allons bientôt lancer une série d’articles intitulée “Loop” pour vous présenter en détail ce qui se cache derrière nos produits écoresponsables. Vous pouvez vous inscrire à notre Newsletter pour être tenu au courant de la sortie de cette mini-série.

 

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Notre Newsletter

Pour connaître les dernières actualités #TAKETHELOOP