Triathlon M : le défi idéal pour les passionnés de sport

Le triathlon au format M se profile comme le défi idéal pour ceux qui aspirent à se lancer dans ce sport captivant qu’est le triathlon. Cette compétition équilibrée offre non seulement une expérience enrichissante, mais aussi la possibilité de se dépasser sur des distances plus conséquentes. Si vous êtes en train de lire cet article, c’est probablement parce que vous envisagez de vous plonger dans le triathlon au format M. Dans cet esprit, je vais partager avec vous des conseils pratiques, des astuces incontournables et surtout une bonne dose de motivation, puisque je pratique moi-même ce sport au quotidien !

 

Quelles distances pour un triathlon M ?

 

C’est le format qui est pratiqué aux Jeux Olympique d’où son nom “triathlon olympique”.

 

1 500 mètres de natation

 

Une section qui demande une bonne préparation en natation. Quelques heures dans le bassin seront nécessaires. En fonction des courses, ces 1 500 mètres pourront être découpés en 2 avec une sortie à l’australienne (à mi-parcours, le triathlète sort de l’eau, court quelques mètres sur la berge et repart dans l’eau).

 

40 kilomètres de vélo

 

Après avoir rejoint le parc à vélo, vous vous engagez sur une portion assez conséquente : le vélo. Cette étape nécessite quelques heures d’entrainements au préalable. C’est un effort qui peut vite être compliqué si vous êtes en sous-entraînement.

 

10 kilomètres de course à pied

 

Après avoir rejoint le parc à vélo et enfilé vos baskets, c’est parti pour la dernière ligne droite : la course à pied. L’énergie va commencer à diminuer au fur et à mesure c’est là où la nutrition en course est importante. 

 

Différences entre les formats S et M

 

On pourrait se demander pourquoi pratiquer le triathlon avec le format M plutôt qu’un S. La différence réside dans l’ampleur des distances, le triathlon M étant plus exigeant que le format S. Opter pour le format M nécessite une préparation plus approfondie, il demande donc plus d’entraînements et de gestion de course ! On vient travailler d’autres allures donc un autre effort qui peut plaire à certains athlètes. 

 

photo triloop race parcours velo
Triloop Race : Parcours S et M au choix !

 

Comment se préparer pour un triathlon M ?


Le niveau d’exigence du format M est plus élevé que le S, il requiert plus d’heures d’entraînements pour l’athlète. Pour cela, il peut être intéressant d’utiliser l’application ido coaching afin de quantifier sa charge de travail.

Il est indispensable d’établir une routine hebdomadaire, intégrant au moins une à deux séances dédiées à chaque discipline du triathlon. Voici quelques conseils pour des entraînements ciblés :

  • – Prenez le temps de nager en bassin et en eau libre avec ou sans combinaison.
  • – Intégrez des séances de vélo d’endurance, et surtout des séances incluant des intervalles et du dénivelé pour développer vos capacités d’endurance.
  • – Pour finir, privilégiez des sorties mixtes avec des allures, des footings récup et des tempo.

Je conseille vivement d’effectuer des séances enchaînant le vélo et la course à pied une fois par semaine, environ un mois avant votre épreuve prévue. Cette habitude régulière aidera votre organisme à s’acclimater à l’effort conjugué. En suivant ces recommandations, vous vous sentirez préparé à affronter avec assurance le défi de votre triathlon M.

 

L’équipement pour ce format de triathlon

 

S’équiper pour un triathlon de distance M nécessite une préparation minutieuse pour assurer un confort optimal tout au long de l’épreuve. Voici quelques recommandations pour le choix de l’équipement :

 

  1. 1) Combinaison néoprène : Pour la natation, une combinaison néoprène peut améliorer la flottabilité et réduire la résistance dans l’eau, offrant ainsi une meilleure performance.
  2. 2) Vélo : Optez pour un vélo de route ou de contre-la-montre adapté à votre taille. Assurez-vous qu’il est en bon état, avec des pneus appropriés, et n’oubliez pas de régler la hauteur de selle pour un confort optimal.
  3. 3) Casque de vélo : Le port d’un casque homologué est obligatoire pendant la partie cycliste. Assurez-vous qu’il est bien ajusté et conforme aux normes de sécurité.
  4. 4) Chaussures de vélo : Choisissez des chaussures de vélo compatibles avec vos pédales, offrant un bon transfert de puissance tout en étant confortables pour la course à pied ultérieure.
  5. 5) Tenue de triathlon : Optez pour une tenue de triathlon (lien vers triloop) légère, à séchage rapide, qui peut être portée pendant toute l’épreuve.
  6. 6) Ceinture porte-dossard : Facilitez le passage d’une discipline à l’autre en utilisant une ceinture porte-dossard. Cela vous évitera de percer votre combinaison avec des épingles.
  7. 7) Lunettes de natation : Des lunettes de natation bien ajustées sont essentielles pour une vision claire et pour protéger vos yeux de l’eau chlorée.
  8. 8) Gourde et nutrition : Portez une gourde sur votre vélo pour rester hydraté, et prévoyez une nutrition adaptée pour maintenir votre énergie tout au long de la course.
  9. 9) Chaussures de course à pied : Choisissez des chaussures de course légères, bien ajustées et adaptées à votre type de pied pour la partie finale du triathlon.

Assurez-vous de vous entraîner régulièrement avec votre équipement pour vous familiariser avec son utilisation et garantir une transition en douceur entre chaque discipline lors du triathlon M.

 

Les triathlons M en France (planning 2024)

 

Retrouvez l’intégralité des épreuves sur le site de la fédération française de triathlon. Je vous recommande de choisir une épreuve de triathlon à proximité de chez vous, par exemple le Triathlon M Embrun, ou d’opter pour un événement mythique comme le triathlon de l’Alpe d’Huez.

Ce triathlon vous permettra de découvrir les limites de votre corps ! Pour avoir quelques conseils sur ce triathlon je vous conseille d’écouter l’épisode de podcast suivant : Loop sur la préparation du Triathlon de l’Alpe d’Huez avec Ido sport

 

Les autres formats de triathlon disponibles

 

Le format M est le format de transition entre le S et L par excellence. Cependant, rien ne vous empêche d’explorer d’autres formats par la suite, tels que :

Valentin

Triathlète passionné qui consacre environ 15 heures par semaine à ma passion sportive. J'ai fait quinze ans de football, où pendant la basse saison, je me lançais dans le semi-marathon et le marathon pour relever de nouveaux défis.
Au-delà de ma pratique sportive, je suis également impliqué dans le monde du sport en tant qu'entrepreneur. Co-fondateur de Triloop, j'ai lancé ma marque de vêtements de sport d’endurance pour relier la performance et l’écoresponsabilité.
Je suis également le fondateur du podcast Loop sur le triathlon, une aventure passionnante qui explore le monde du triathlon, partage des récits inspirants et offre des conseils pratiques.

Valentin
Valentin
Partagez l'article
Facebook
LinkedIn
Newsletter

Inscris-toi à la newsletter et profite d’une réduction de 10% sur ta première commande !

Podcast

Envie d’en apprendre un peu plus sur l’univers du triathlon ? Découvre le podcast Loop sur le triathlon, par Valentin Garcin, sur toutes les plateformes de streaming !

Instagram - @triloop_fr
Triloop Family

Une communauté d’athlètes engagée

Articles récents
Découvrir toute la gamme de produits Triloop
Articles récents